En un week-end

Venir visiter Londres en 1 Week-end est très intéressant, et il ne faut pas vous en priver ! En famille, à deux, Londres dépayse et surprend. Fan des sentiers battus ou aventurier de l’étrange, vous allez être servis…

Avant de partir, nous vous recommandons de commencer par acquérir un London Pass 2 jours.

C’est une carte à puce qui vous donnera accès à tous les transports (si vous prenez l’option transports) et plus de 56 attractions. C’est ce qu’il y a de plus pratique, cela vous permet de ne pas faire la queue (carte coupe-file, pas d’attente), et elle vient avec un guide de 120 pages, et plein d’offres spéciales.

Pour info, le site http://www.covent-garden.co.uk/ propose une carte 3D du centre-ville de Londres qui est très bien faite. N’hésitez pas à vous y promener avant de partir pour vous familiariser avec la configuration des lieux.

Existent aussi de nombreuses applications iphone, ipad (et androïd) qui fonctionnent sans connexion et vous aident à vous situer dans la ville.

Et c’est parti pour un week-end « so british » !

Samedi – jour 1

Commencez la journée de la station Piccadilly Circus ou Green Park…

– de 9 à 11h, déambulez dans Jermyn Street, autrefois la rue des aristocrates autour de St James Palace. Quelques excellents magasins: parfumerie (Paxton & Whitfield), fromages (Harvie & Hobson) et vêtements (Turnbull & Asser).

– (11h), Direction sud à travers St James Square et King Street jusqu’à St James Palace, où la relève de la garde commence. La garde marche vers Buckingham palace à 11.15 et revient vers 12.10.

– ( 12h), Prenez St James’s Street, puis St James’ s Place jusqu’à la Spencer House (ouvert dimanche seulement, sauf en janvier et août). Passez par le tunnel Queen’s Walk et marchez dans Green Park. S’il fait beau, vous pouvez vous y arrêter pour pique-niquer… Sinon, offrez-vous un repas de luxe (une fois ne sera pas coutume, pour beaucoup d’entre nous), au Ritz. La plus belle salle de restaurant de Londres, avec sa vue sur le parc.

– (13h), Picadilly vous attend à l’est, vous pourrez goûter aux délices culinaires de Fortnum & Mason, ou chercher des livre à Hatchards.

– (14h30), St James’s Church. Construite pour l’aristocratie locale (1682-1684) par Wren, cette église a un intérieur somptueux qui vaut le détour. De là, allez à la royal Academy voir entre autres l’exposition d’été et les galeries Sackler.

– (16h), passez l’arcade Burlington jusqu’à Cork Street. 20 galeries environ vendent de l’art moderne. Essayez par exemple Theo Waddington, Redfern, The Gallery, et Browse & Darby. Les rues Clifford Street et Derring Street valent aussi le coup d’oeil…

– (17h), Une rue plus loin de trouve Bond Street, avec ses boutiques de designers, ses galeries d’art, et Oxford Street, avec ses magasins de toutes sortes. A ne pas manquer.

Puis temps depuis Bond Street de se rendre à l’hotel, au B&B, de sortir au restaurant, ou encore mieux, voir une comédie musicale comme le fantôme de l’Opéra, Chicago, Billy Elliott ou autre sur Leicester Square. Mieux vaut réserver bien à l’avance… Londres est le paradis des comédies musicales, c’est une expérience typique, un genre qui mêle mises en scènes impressionnantes, chant, action, musique live : Tous les tickets et les réservations se font par ici, offres spéciales comprises !

 

Après tout ça, il faut se reposer. Nous vous recommandons de réserver à l’avance. Notre partenaire depuis 10 ans, venere.com, une centrale de réservation européenne, a des centaines d’hôtels en catalogue avec avis des clients, et on ne paie qu’à la fin de son séjour ! Réservez en ligne : réservation d’hôtel, auberge, appartement.

Dimanche – jour 2

Debout ! La nuit, trop courte, est terminée. Après un bon English Breakfast, commencez la journée de la station High Street Kensington ou Queensway

– (9h), découvrez le palais de Kensington et ses jardins. Lieu de naissance de la reine Victoria en 1819, c’est là qu’elle apprit son couronnement en 1837.

– (10h), Puis balladez vous à travers Hyde Park Corner, l’un des plus grands parcs de Londres, et visitez Apsley House (le musée de Wellington), splendide propriété construite pour le duc du même nom.

– (12h), visitez Buckingham Palace. La reine possède l’une des plus grandes collections privées d’art, installée dans la « Queen’s Gallery ». A côté se trouvent les écuries royales, encore utilisées pour les cérémonies royales.

– (14h), Pique-niquez dans St James Park, le plus vieux et le plus « royal » des 9 parcs royaux de Londres, entouré du palais de Westminster, du palais de St James, du palais de Buckingham, ainsi que des restes du palais de Whitehall.

– (15h), marchez jusqu’à la Banketing House, ce qu’il reste du palace de Whitehall. Le superbe plafond a été peint par Rubens, entre 1634 et 1636, et représente l’unification de l’Ecosse et de l’Angleterre. Puis dirigez-vous vers les « Houses of Parliament« . Construit après le grand incendie de 1834 (malgré tout moins important que l’incendie de 1666), ce bâtiment est un chef-d’oeuvre de l’art victorien gothique.

– (16h), marchez jusqu’à la majestueuse Abbaye de Westminster. C’est ici que sont couronnés tous les souverains depuis William Ier. Admirez la vue depuis la porte ouest, puis visitez le Gothic Choir, les chapelles, la nécropole royale, le coin des poètes, et enfin les cloîtres.

– (17h), il est temps de vous reposer un peu. Entrez dans un pub, approchez-vous du comptoir et commandez « A pint of lager, please ». Une fois la pinte bien en main, trouvez une table, asseyez-vous et dégustez. Votre week-end à Londres se termine, vous pouvez rentrer chez vous vous reposer. Et planifier votre prochain week-end à Londres, ou plus si affinités !

Ouf…